Cabinet de Sage-Femme et d'Echographie Obstétricale Paris Wattignies

Consultations de suivi de grossesse

Vous pourrez être suivie au cabinet dès le début de la grossesse.


La sage-femme a compétence à déclarer la grossesse, à prendre en charge vos consultations mensuelles, comme le fait  un Obstétricien, un Gynécologue ou un Médecin généraliste.

Lors des consultations, elle vous examine, écoute le cœur de votre bébé, prescrit les échographies et les examens de laboratoire, les médicaments utiles au bon déroulement de votre grossesse et vous donne tous les conseils adaptés.
Elle vous oriente vers le généraliste ou l’Obstétricien en cas de pathologie, et pour les consultations de fin de grossesse vers la maternité, tout en restant à votre disposition jusqu’à l’accouchement.

Tout au long de votre grossesse, elle est votre interlocuteur privilégiée tant pour le suivi médical que pour vous donner les outils pour préparer l’accouchement et l’arrivée de votre bébé.

Echographies obstétricales

Durant la grossesse 3 échographies dites de dépistage sont préconisées. Elles ont lieu aux alentours de 12, 22 et 32 semaines d'aménorrhée.


Toutes ces échographies peuvent être réalisées au sein du cabinet que vous y soyez suivie pour votre grossesse ou non.


L’âge de la grossesse est exprimé en semaines d’aménorrhée. Le début de la grossesse est comptabilisé à partir du 14ème jour après le début des dernières règles normales.


L’examen au cours de la grossesse comporte quatre parties dont l’importance relative varie avec le terme :
- Appréciation de la vitalité
- Etude biométrique et de la croissance
- Analyse morphologique de certains organes
- Environnement du fœtus

La réunion de tous ces éléments constitue un bilan de santé de votre enfant, inaccessible par toute autre méthode. Cependant tout bilan échographique a des limites. La durée de l’examen n’est pas prévisible et dépend des conditions locales et de la complexité du bilan.
Malgré les améliorations techniques, cet examen, comme toute exploration d’imagerie n’est pas sûr à 100%. Il peut se produire qu’une anomalie pourtant bien présente ne soit pas détectée (malformation non ou difficilement accessible, mauvaises conditions d’examen liées à la position fœtale, à la quantité de liquide amniotique, au poids maternel), ou qu’à l’inverse certaines images soient faussement anormales. Enfin la nature et l’origine exacte d’une anomalie ne peuvent pas toujours être précisées par l’échographie et le pronostic ne peut pas toujours être porté avec exactitude.


La première échographie (12 semaines d’aménorrhée) a pour but de confirmer le siège intra-utérin de la grossesse, de connaître le nombre d’embryons, de prendre les mensurations pour apprécier la date exacte du début de grossesse (à quelques jours près), de s’assurer de son évolutivité et d’observer les battements cardiaques.


La deuxième échographie (22 semaines d’aménorrhée) a pour but de mesurer le fœtus (biométrie) pour apprécier sa croissance, d’apprécier la forme et la position des différents organes (étude de la morphologie), d’étudier le flux artériel au niveau du cordon ombilical.


La troisième échographie (32 semaines d’aménorrhée) a pour but d’apprécier la croissance fœtale, la position du fœtus, du placenta, l’aspect des différents organes.


Pour la bonne réalisation de ces échographies, il ne faut pas mettre de crème sur le ventre les 3 jours précédant l’examen.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
L'échographie 3D ne fait pas partie de l'examen de dépistage. C'est un procédé sans danger, qui aide au diagnostic dans certaines circonstances après un dépistage pratiqué en échographie classique en 2D. L'échographie 3D n'est pas obligatoire. Cependant quand cela est possible, selon la position du fœtus et les conditions techniques, nous pouvons utiliser la technologie 3D pour vous montrer votre bébé.

Préparation à la naissance

Même si les autres préparations à l’accouchement semblent plus en vogue ces derniers temps, la préparation à l’accouchement « classique » reste incontournable.

La préparation classique répond de manière personalisée à vos questions sur la grossesse, l’accouchement et les suites.


Les thèmes abordés sont les suivants:
Quand venir à la maternité
Surveillance du travail-accouchement
Césarienne, forceps, déclenchement, déchirure, épisiotomie... quand et pourquoi?
Soins du nouveau né à la naissance
Séjour à la maternité
L'allaitement maternel: sein et biberon
Retour à la maison
...
Une partie des séances est réservée à des exercices pratiques: massage, gestion des petits maux de la grossesse, gestion des contractions et du pré travail, positions d'accouchement... Et à la relaxation.

Suivi et consultation post-natale

Deux entretiens, réalisés avant la consultation post-natale, vous sont proposés si besoin. Ces entretiens, véritables moments d'échanges, vous permettent de lever des interrogations sur vous ou votre bébé.
La consultation post-natale a lieu 6 à 8 semaines après la naissance.
Elle permet de faire le point après l’accouchement, d’aborder la contraception, la sexualité...

Votre périnée sera examiné pour vérifier sa tonicité et une prescription vous sera faite pour des séances de rééducation périnéale.

Suivi de prévention gynécologique

 

L'article L.4151-1 du code de la santé publique dans sa version modifiée par la loi n°2009-879 du 21 juillet 2009 portant reforme de l'hôpital et relative aux patients, à la santé et aux territoires prévoit désormais que « l'exercice de la profession de sage-femme peut comporter la réalisation de consultations de contraception et de suivi gynécologique de prévention, sous réserve que la sage-femme adresse la femme à un médecin en cas de situation pathologique ».

Les sages-femmes sont dorénavant en mesure d'assurer les consultations de gynécologie préventive auprès de toute femme en bonne santé et non pas uniquement auprès des femmes au cours de leur grossesse ou de leur examen postnatal. A ce titre, elles pourront effectivement proposer un frottis cervico-vaginal de dépistage et prescrire tous les examens complémentaires utiles au bon suivi de leur patiente. Elles pourront également lors de la consultation proposer à leurs patientes différentes méthodes contraceptives.

 

Titulaire du Diplôme universitaire de Contraception et Orthogénie, votre suivi gynécologique de prévention tout comme l'aide au choix de votre contraception ainsi que sa prescription pourront être effectués au cabinet.