Cabinet de Sage-Femme et d'Echographie Obstétricale Paris Wattignies

Qui peut pratiquer les échographies?

 

L’échographie n’est pas réservée aux médecins radiologues.

Plusieurs spécialités médicales utilisent habituellement, parfois de longue date, l'échographie : des gynécologues obstétriciens et sages-femmes, cardiologues, gastro-entérologues, ophtalmologistes mais aussi des médecins nucléaires et même des médecins généralistes diplômés d’échographie. Les urgentistes revendiquent plus récemment l’usage de cette technique.

 

 S'agissant de l'échographie obstétricale, les sages-femmes - profession médicale- sont ainsi habilitées au même titre que les médecins radiologues ou gynécologues-obstétriciens à pratiquer toutes les échographies de dépistage durant la grossesse. Cette pratique est le plus souvent conditionnée par l'obtention d'un diplôme universitaire de spécialisation en échographie obstétricale.


De quoi s'agit-il?

 

« Voir ce qui est invisible, grâce à des sons inaudibles »

 

 L'échographie est une technique d'imagerie qui permet d'obtenir des images de votre enfant à venir grâce à des ultrasons émis par une sonde et renvoyés par le fœtus. Cette technique effectuée dans les conditions d'utilisation médicale est dénuée de risques connus ce qui explique sa large diffusion et utilisation en pratique médicale, y compris pendant la période anténatale.

L'échographie Doppler repose sur le même principe et permet d'évaluer la circulation sanguine fœtale, placentaire et de l'utérus maternel afin d'apprécier la qualité des échanges materno-fœtaux et le bien-être fœtal.

Au cours de la grossesse, 3 échographies de votre enfant sont recommandées : au 1er trimestre, au 2e trimestre et au 3e trimestre.

But de l'examen

 

L'échographie permet, selon la période de gestation, d'obtenir certaines informations indispensables à une bonne prise en charge de la grossesse : âge exact de la grossesse, nombre de fœtus, évolution de la croissance avec appréciation de la qualité des échanges entre la mère et le fœtus en s'aidant du Doppler, et étude de la morphologie fœtale. Ceci pourrait conduire à vous proposer des investigations complémentaires, dont la réalisation d'un caryotype, c'est-à-dire l'étude des chromosomes du bébé.

Déroulement de l'examen

  

Avec les techniques d'échographie modernes, il n'est plus nécessaire de boire avant l'examen afin de remplir la vessie; en fait, il est généralement préférable d'avoir la vessie vide.


Pendant l'examen, vous serez allongée dans une pièce sombre pour faciliter la lecture des images.


Une sonde d'échographie est posée sur votre ventre après application d'un gel qui facilite l'émission et la réception des ultrasons pour étudier l'anatomie du fœtus, ses dimensions, et ses annexes (cordon ombilical, placenta, membranes, liquide amniotique).

Dans certaines situations, une échographie par voie endovaginale (une sonde adaptée est introduite dans le vagin) peut vous être proposée afin d'améliorer la visualisation de certaines parties du fœtus ou de ses annexes.


La durée totale de l'examen échographique est variable (30 minutes en moyenne), liée principalement aux conditions de sa réalisation.

Un premier commentaire peut vous être donné au moment de l'examen. L'élaboration d'un compte-rendu qui vous sera remis permettra de discuter avec vous la signification des résultats obtenus et de recommander d'autres investigations avec un échographiste référent si nécessaire.


N'omettez pas de signaler tous vos antécédents familiaux, personnels ou de grossesse pathologique.

Tout au long de l'examen, vous pouvez suivre sur l'écran, avec l'échographiste, le déroulement de l'examen. N'hésitez pas à nous poser des questions.

 

Cet examen médical nécessite vigilance et concentration. Ce n'est pas un spectacle. De plus, des informations médicales importantes concernant la santé de votre bébé sont délivrées. En conséquence, un seul accompagnant est accepté lors de cet examen, et la présence des enfants n'est pas conseillée.

Service gratuit facile et accessible à tous

Créer un blog pro